L’école rebaptisée au nom de l’ancien maire, décédé : un hommage émouvant
(publié sur La voix du Nord)

     Ce samedi matin, près de quatre-vingt personnes étaient réunies pour rendre hommage à Dominique Pourre, ancien maire de Vieille-Église, décédé en juillet 2016. À cette occasion, la municipalité a rebaptisé l’école communale au nom de l’ancien maire qui, dans son testament, a fait un don pour cette dernière.


Avant les discours, le conseil municipal s’est recueilli sur la tombe de l’ancien maire.

    Beaucoup d’émotion, ce samedi vers 10 h, dans le regard des conseillers municipaux, mais aussi des élus des communes voisines et des citoyens venus rendre un dernier hommage à Dominique Pourre, décédé à l’âge 60 ans des suites d’une longue maladie le 12 juillet 2016. Les membres du conseil municipal se sont d’abord recueilli sur la tombe de l’ancien maire (de 1995 à 2016), avant la lecture d’un discours reprenant la vie de Dominique Pourre, devant près de quatre-vingt personnes. Puis, sur une musique jouée par l’harmonie L’Avenir de Oye-Plage, la stèle installée devant l’école communale est dévoilée, révélant le visage souriant de Dominique Pourre, gravé dans le marbre. Un instant prenant pour ses anciens collègues et les membres de sa famille. Désormais, l’école ne s’appelle plus Vermeer mais Dominique Pourre.

     Des discours très émouvants ont repris le parcours de Dominique Pourre, conseiller d’éducation, désormais immortalisé dans l’enceinte de l’école communale.

     Un hommage qui n’est pas anodin : « Son dernier projet – c’était il y a près d’un an maintenant – a été l’ouverture de trois nouvelles salles de classe, rappelle, la gorge nouée, la maire Anne Dehouck. Et grâce à sa générosité, des générations d’écoliers pourront bénéficier de nombreux projets  », poursuit-elle, en référence aux dons inscrits sur le testament de l’ancien maire au profit de l’école (lire ci-dessous).

«  Quand on fait un tel cadeau, c’est normal d’avoir un tel hommage  », commente la meilleure amie de Dominique Pourre, touchée par cette «  cérémonie très émouvante  ». Dans l’assemblée, beaucoup de personnes ont un «  souvenir formidable  » de l’ancien maire. Un homme «  généreux  » et «  à l’écoute, même quand on n’était pas d’accord  », sourit Josiane, conseillère sous deux mandats de Dominique Pourre. «  Il était apprécié de beaucoup de monde. Il faut dire qu’il était natif du village. Tout le monde le connaissait.  » Elle rappelle également qu’il était «  très investi. Parfois, quand il avait beaucoup de travail, il dormait dans la mairie  ». «  Gentil mais rigoureux  », ajoutent des employés communaux. «  Il mérite cet hommage  ».

Désormais, l’école ne s’appelle plus Vermeer mais Dominique Pourre.


Un don au profit de l’école

     Dans son testament, Dominique Pourre a fait don de deux maisons et terrains (à Vieille-Église et à Oye-Plage) à la municipalité de Vieille-Église, à la condition d’équiper avec le fruit de ces propriétés l’école élémentaire du village. En avril, le conseil municipal a accepté à l’unanimité l’acquisition de ces domaines. L’idée étant que les locations envisagées pour ces deux habitations contribuent à équiper en matériel et à améliorer la qualité des locaux de l’école. Hier, Anne Dehouck a précisé que «  rien n’est encore fait  » : la municipalité a accepté le don mais il reste encore à arrêter l’exploitation des maisons et effectuer des démarches administratives. Cela pourrait se faire «  avant la fin de l’année  ».

Par Jean-Philippe Delattre