Une stèle et une école au nom de l’ancien maire Dominique Pourre inaugurées
(publié par Nord Littoral)

     La matinée de samedi était placée sous le signe du recueillement et du souvenir de l’ancien maire, décédé en juillet 2016

  

     Nombreux étaient les habitants massés sur le parvis de la mairie pour rendre un hommage appuyé à l’ancien maire de la commune, décédé en juillet dernier. « Il était un enfant du pays, a rappelé Anne Dehouck-Lheureux, qui lui a succédé, il a vécu toute son enfance dans le village et particulièrement face à la sécherie Delplace, où il rentrait le soir après l’école communale pour aider ses parents dans les champs. Son père arrachait les chicorées et sa mère coupait les feuilles. Dominique les mettait en monts sans les casser. »

Un acharné de travail

     Dominique Pourre a toujours eu une ambition dévorante pour son village en apportant sa contribution à la création du club de football il y a près de quarante ans, ainsi qu’au centre de loisirs un peu plus tard. Élu conseiller municipal en 1989, il est devenu maire en 1995, alors qu’il aurait dû être deuxième adjoint. Il avait été très surpris par la charge de travail qui incombait à un maire rural, rappelait Anne Dehouck-Lheureux, mais trouvait cela passionnant. Il a ensuite mené toutes ses équipes municipales à la victoire.

     En 2011, il avait reçu la médaille d’honneur communale échelon argent des mains de Monique Morez, sa troisième adjointe. Dominique Pourre était un acharné de travail, il passait ses soirées en mairie à régler des dossiers, tout comme le samedi et le dimanche.

     Durant ses années de mandature, Dominique Pourre aura présidé près de 200 réunions, fait approuver plus de 1300 délibérations, élaboré 42 budgets et célébré 110 mariages.

Une stèle et une école à son nom

     Très émue, Anne Dehouck-Lheureux s’est souvenue du dernier regard qu’elle a échangé avec Dominique Pourre, « un regard qui semblait nous dire adieu plus qu’au revoir. C’était un regard qui nous disait : je vais bientôt partir, j’ai rempli ma mission. Je pose respectueusement mon regard sur vous monsieur Pourre en vous disant merci. Vous avez laissé un héritage qui ne s’inscrit pas seulement dans les livres, mais aussi dans nos vies. Grâce à votre générosité, pour des générations encore, des projets pourront être mis en œuvre. » Une stèle à la mémoire de l’ancien maire a été dévoilée et l’école publique Dominique Pourre a été baptisée. De nombreux élus des alentours et le personnel municipal entouraient Anne-Dehouck-Lheureux durant cette cérémonie.