La Fête de la chicorée continue sur le registre de la gourmandise 
          (publié sur La Voix du Nord)

     La Fête de la chicorée bat son plein, dans la région d’Audruicq. Après les visites des vendredi 13 et samedi 14, qui avaient changé de rythme, cap sur un dimanche plus gourmand, à Nouvelle-Église, Vieille-Église et Saint-Folquin.

  Suivez les pérégrinations de mère Nature et de Chico qui passent par le cirque.
Promenade nocturne dans les rues du village où les rencontres sont souvent farfelues comme ici avec Jiminy Cricket.
La nuit confère à la promenade une ambiance mystérieuse que les participants apprécient particulièrement.

     Les changements apportés cette année à la Fête de la chicorée n’ont pour l’instant pas eu d’impact sur l’événement. La promenade-spectacle vendredi soir a comme d’habitude attiré son public avec huit groupes qui ont suivi les pérégrinations de mère Nature en nocturne. Qu’en sera-t-il des promenades programmées désormais le samedi soir et non plus le dimanche ?

      Dimanche gourmand                          
               Les trois messieurs en charge de l’atelier de conservation du chou Brunswick s’entraînent à râper pour dimanche 15 octobre.

     Le circuit guidé en car sur les traces de la chicorée samedi a quant à lui fait le plein. Dimanche, la journée est dédiée aux délices de la table avec pour commencer des animations à la salle des fêtes de Nouvelle-Église renouvelées avec les ateliers Mémoires de potager de 10 h à 18 h. Des rencontres, des activités y attendent les familles, en rapport avec le potager de chez nous, les fabrications maison, la permaculture, les animaux de la ferme. Une démonstration de conservation du chou Brunswick avec une mise au saloir est programmée à 15 h.

   
La Sécherie livrera ses secrets à l’instar de cette chambre rudimentaire de sécheur belge.

     Direction ensuite la Sécherie de Vieille-Église pour découvrir, de 10 h à 18 h la vie et le travail des sécheurs. Enfin, la salle des fêtes de Saint-Folquin accueillera dès 11 h la cérémonie d’intronisation en présence de sécheurs belges, et de 10 h à 18 h le Salon gourmand avec exposants, atelier de cuisine… pour mettre en valeur des savoir-faire locaux et particulièrement la vedette de ce week-end, la chicorée !

Par C. P. (Clp)